Késako de la rééducation périnéale...

Késako de la rééducation périnéale...

Le plus souvent la rééducation abdomino-périnéale commence 6 semaines après l'accouchement.

La rupture des points de suture post-partum est un problème récurrent. Selon le National Health Service, une femme sur trois peut vivre ce type d'incident après l'accouchement. C'est pourquoi il est important de pratiquer la rééducation périnéale pour un meilleur rétablissement et en prévision de problèmes futurs.

La rééducation périnéale consiste en une combinaison d'exercices, de massages et de changements de mode de vie qui aident le corps à se rétablir après l'accouchement, réduire la douleur et prévenir des problèmes tels que l'incontinence urinaire (fuites) dans l'avenir. Il est conseillé d'attendre que les points de suture ou les agrafes soient retirés avant de commencer ce processus.

Un traumatisme périnéal peut survenir pendant l'accouchement et entraîner des rapports sexuels douloureux et d'autres symptômes. 

La rééducation périnéale peut inclure :

  • Des exercices de Kegel - il s'agit de serrer les muscles du plancher pelvien (muscles de Kegel) pendant au moins 15 secondes, trois fois par jour. Recommandés par les médecins après l'accouchement car ils renforcent les muscles du plancher pelvien qui soutiennent l'utérus, la vessie et les intestins. Ils améliorent également la fonction sexuelle de nombreuses femmes qui ont eu un accouchement par voie vaginale ou une césarienne.
  • Massage quotidien pendant 2 à 4 minutes avec un lubrifiant sans huile comme la vitamine E (éviter l'huile minérale), à faire le soir avant le coucher ; cela aide à réduire le gonflement dans la zone pendant le repos.
  • Bains chauds contenant des sels d'Epsom, qui soulagent le gonflement lorsqu'ils sont utilisés régulièrement. Un bain chaud peut aider à soulager la douleur et le gonflement après un accouchement par voie vaginale, mais il n'est pas recommandé pendant la première semaine. Les bains chauds peuvent provoquer un relâchement prématuré des points de suture, augmentant le risque d'infection et de douleur. Privilégiez le bain de siège : remplir la baignoire d'eau chaude (pas plus de 38°C) et s'y assoir pendant 15 minutes.
  • Surélever les hanches au-dessus du niveau du cœur en position assise ou couchée; cela réduit la pression sur la zone entre les jambes, là où le sang s'accumule et réduit la douleur causée par la gravité qui appuie sur les organes internes comme les intestins.
  • Les packs de glace appliqués directement sur les points douloureux les engourdiront sans causer de dommages supplémentaires aux tissus sensibles comme le tissu cutané autour des plaies causées par les incisions d'épisiotomie, l'usage de forceps durant l'accouchement ou les dispositifs d'aspiration afin de retirer les placentas après la naissance.
  • Les compresses d'hamamélis ont la capacité d'apaiser mais aussi de nettoyer efficacement les plaies ; il suffit d'appliquer un peu de liquide directement sur le lit de la plaie avant de couvrir avec des tampons de gaze.

La rééducation périnéale se pratique quelques minutes chaque jour, en regardant la télévision par exemple, jusqu'à être sûre que les points de suture soient suffisamment cicatrisés.

Il est normal de ressentir une sensation de brûlure en urinant ou lors des selles, sans que cela soit un signe d'infection. Faire pipi peut être inconfortable pendant les premiers jours suivant la naissance, car le périnée a été étiré et endommagé.

Les analgésiques peuvent être utiles pendant quelques jours après l'ablation de vos points de suture. Cependant, ne pas les consommer lorsque les points de suture sont encore en place, car cela peut rendre leur retrait plus difficile. Les analgésiques s'accompagnent parfois d'effets secondaires tels que la sécheresse buccale et la constipation. En alternative, il est possible de

  • S'asseoir sur un anneau gonflable ou un oreiller doux en cas de position assise prolongée; cela aide à soutenir les muscles du plancher pelvien, réduisant ainsi leur tension
  • Éviter de porter des pantalons ou des sous-vêtements serrés qui exercent une pression sur la zone périnéale 

Consulter votre médecin avant de prendre tout médicament si vous êtes enceinte ou si vous allaitez; ne pas dépasser la dose recommandée d'un médicament, car cela peut entraîner des problèmes de saignement et des lésions rénales.

L'accouchement reste un moment magique où l'on met au monde une nouvelle vie et c'est bien cela qui prime au delà de tout désagrément.

S'entourer de bons professionnels médicaux et praticiens ainsi que de personnes de confiance aide à un rétablissement dans des conditions optimales.

 

 

 

 

Retour au blog

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.