L'endométriose, qu'est-ce que c'est ?

L'endométriose, qu'est-ce que c'est ?


Qui dit culotte menstruelle dit règles… qui dit règles parle en fait de l’endomètre


Qu’est-ce que l’endomètre ?


L’endomètre est la muqueuse qui tapisse la paroi interne de ton utérus. Au cours de ton cycle, l’endomètre s’épaissit dans le but d’accueillir un éventuel ovule fécondé et de protéger l’embryon lors de sa croissance. En l’absence de fécondation, l’endomètre est évacué par le sang, lors de tes règles.

 

Alors, qu’est-ce que l’endométriose ?

 

L'endométriose est une maladie inflammatoire chronique de l’endomètre. Un tissu semblable à la muqueuse de l'utérus se développe à l'extérieur de l'utérus par les trompes de Fallope et envahit d'autres organes de l'abdomen.
L’endométriose peut être asymptomatique et sans douleurs mais le plus souvent, elle provoque une douleur intense et, dans certains cas, l'infertilité.

Elle est la maladie gynécologique la plus fréquente chez les femmes en âge de procréer. Environ 1 femme sur 10 est touchée par cette maladie au cours de sa vie.
Peu connue jusqu’à récemment, elle met parfois encore longtemps a être diagnostiquée. D’autant plus qu’il existe plusieurs types d’endométrioses...

C’est pourquoi, on partage avec toi tout ce qu’il faut savoir pour comprendre et reconnaître l’endométriose… Prise en charge à temps, elle peut disparaître d’elle-même sans nécessité de traitement. Une femme avertie en vaut donc deux !

 

l'endométriose qu'est-ce que c'est

 

Quels sont les types d’endométrioses ?


- Lésions péritonéales - lésions superficielles
- Lésions ovariennes - lésions kystiques
- Lésions pelviennes - lésions profondes (nodules)

Quels sont les symptômes d’alerte de l’endométriose ?


- Règles douloureuses
- Douleurs dans le bas ventre et/ou niveau des ovaires
- Douleurs pendant les rapports sexuels
- Règles abondantes
- Saignement hors période de règles
- Troubles et brûlures urinaires
- Ballonnements
- Troubles du transit (diarrhée, constipation, saignement dans les selles,…)
- Infertilité
- Fatigue

Quels sont les traitements contre l’endométriose ?


En cas d’endométriose légère (lésions superficielles) et d’une prise en charge rapide, il est tout à fait possible de réduire les symptômes et de prévenir l’apparition de nouvelles lésions à l’aide de produits naturels, d’une alimentation saine, d’une pratique physique régulière et d’activités telles que le yoga, l’acupuncture, la relaxation, la chiropractie,…

Des analgésiques ou anti-inflammatoires peuvent être prescrits pour diminuer et soulager les douleurs et les inflammations liés à l’endométriose. Attention, ne prend pas d’anti-douleurs tels que les Dafalgan, car il fluidifie le sang.

Les traitements hormonaux sont souvent prescrits, car ils bloquent la production d’oestrogènes, les cellules qui nourrissent l’endomètre et qui sont responsables des saignements…

La pose d’un stérilet ou la prise en continu d’une pilule contraceptive pour empêcher l’apparition des règles, peuvent mettre la maladie sous silence.

Enfin, le traitement chirurgical peut s’avérer nécessaire lorsque que les traitements ne s’avèrent pas assez efficaces. Le but étant de traiter une ou plusieurs lésions d’endométriose. Le risque de récidive reste présent après l’opération.

N’oublie pas que chaque femme est unique, comme sont les cas d’endométrioses.
Le diagnostic et le choix d’un traitement résultent toujours d’un échange patient – médecin. Tu as des doutes ? Tu l'auras compris, ne perds pas de temps et prends rendez-vous pour une consultation.
Retour au blog

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.