Le sommeil pendant ses règles

Le sommeil pendant ses règles

De plus en plus de personnes connaissent des troubles du sommeil.
Ils sont généralement liés au stress, mais pas seulement ! Parfois, le cycle menstruel et donc les hormones peuvent aussi être la cause d'un sommeil perturbé.

Il existe donc un lien entre les menstruations et le sommeil, plus largement le cycle menstruel et le sommeil... On t'explique !

Commencer par reconnaître les différentes phases du cycle menstruel...

Notre cycle menstruel comporte 3 phases :

- la période folliculaire - avant la libération de l'ovule 
Cette phase annonce le début des règles qui durent généralement entre 1 à 6 jours. Ensuite, commence la phase pré-ovulatoire ou folliculaire. Le taux d'oestrogènes dans le corps augmente, les follicules se développent, abritant chacun un ovule. L'un d'eux sera libéré au bout du 14e jour environ marquant la fin de la phase pré-ovulatoire.


- la phase ovulatoire - libération de l'ovule
Elle débute par la montée du taux de l’hormone lutéinisante, stimulant la libération de l'ovule. Cette phase dure entre 16h et 32h et est le meilleur moment de concevoir et tomber enceinte.


- la phase lutéale - après la libération de l'ovule
Cette phase dure environ 14 jours, sauf en cas de fécondation, et se termine peut avant le début des menstruations. Un corps jaunâtre formé par le follicule qui se dégénère secrète une quantité croissante de progestérone dont le rôle est de préparer l'endomètre à accueillir l'embryon. Sans fécondation, le corps jaune disparait, le taux des hormones sécrètés tout au long du cycle chute et les règles débutent.
Un nouveau cycle commence...

Bref, tu l'auras compris, le corps subit de gros changement hormonaux. Pendant ces différentes phases, tu peux dormir comme un gros bébé et d'autres avoir du mal à trouver le sommeil ou à te sentir reposée...

Comment la production d'hormones impacte-t-elle le sommeil ?

La production de progestérone créé une sensation soporifique et favorise l'endormissement et le sommeil profond. Lorsque le taux de progestérone diminue vers la fin du cycle, le sommeil devient à nouveau plus léger et le risque de phases d'insomnies plus présent. Les phases de sommeil paradoxal sont alors plus importantes et celles de sommeil profond et réparateur, plus rares. 

 

Les troubles du sommeil pendant les règles :

Douleur abdominale basse

Quand il est l'heure d'aller au lit et que la douleur de tes règles est trop forte, ton sommeil peut évidemment en être impacté. 

Pour combattre la douleur, pas besoin de prendre des médicaments... On partage avec toi quelques trucs et astuces pour diminuer la douleur au maximum.


Par exemple, faut-il privilégier une position plutôt qu’une autre pour dormir ?
Oui ! La meilleure position ? La position foetale, c'est-à-dire allongée sur le côté avec les jambes repliées l'une sur l'autre en direction de la poitrine. Elle permet de soulager les douleurs, d'atténuer les crampes et même de réduire les fuites... Top, c'est une position facile à adopter, qu'on aime bien généralement.

Stress et dépression 

Tu l'as compris, les niveaux d'hormones chutent juste avant tes règles. Ce qui peut te rendre plus sensible aux émotions négatives, amenant parfois des sensations de stress et d'anxiété.
Tout le monde le sait, ces facteurs perturbent notre sommeil.

Que faire alors ?

Certaines choses qui peuvent aider:

Focus sur les pensées positives
Pratiquer la méditation
Faites des exercices de respiration (comme la cohérence cardiaque)

Bref, tout ce qui peut t'aider à te détendre et t'apporter plus de confort.

Troubles digestifs

Pendant la menstruation, nous sommes parfois sujettes aux nausées, à la diarrhée, aux indigestions et d'autres troubles digestifs qui peuvent rendre difficile l'endormissement ou le sommeil la nuit.
Pour être moins gênée, favorise un repas léger le soir.

La température corporelle augmente pendant la digestion... Si tu manges tard, cela peut gêner l'endormissement.
Et puis, un repas trop riche provoque des indigestions et perturbe le sommeil, règles ou pas d'ailleurs !

 

Retour au blog

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.