Peut-on jeûner quand on a ses règles ?

Peut-on jeûner quand on a ses règles ?

Comme tu le sais, l'alimentation joue un rôle très important sur ta santé. Pendant tes règles, tu te fatigues souvent plus, tes hormones te jouent des tours...

Le jeûne, avec ses propriétés anti-oxydantes et anti-inflammatoires, peut être efficace pour apaiser et nettoyer ton organisme...

Qu'est-ce qu'un jeûne ?


Le jeûne est une pratique diététique qui consiste à ne plus manger pendant un ou plusieurs jours pour permettre à ton corps de se reposer... Nous te recommandons toutefois de suivre les conseils de ton médecin avant de commencer à jeûner et trouver le type de jeûne qui te convient le mieux. 

Jeûner pendant tes règles peut être une bonne idée. Pourquoi ? Tu fais souvent face à des symptômes inconfortables pendant tes règles : ballonnements, fatigue, maux de tête... Avec ses propriétés détoxifiantes et thérapeutiques, il peut soulager tes douleurs, ton système digestif sera nettoyé, ton mental détendu.

Le jeûne intermittent peut être très bénéfique pour les personnes souffrant de crampes menstruelles ou d'endométriose. Il consiste à manger pendant 8 heures et à jeûner pendant 16 heures. Encore une fois, il important de demander l'avis de ton médecin.

Il est préférable de commencer à jeûner 1 ou 2 jours avant le début de tes règles.

Les aliments à éviter pendant ses règles

Les aliments trop gras et trop sucrés : ces aliments peuvent être une source de prostaglandines inflammatoires.

En effet, on tend à éviter les sucreries, les gâteaux, les chips, tous les produits transformés.

On évite aussi l'alcool, très acide,  il est une substance toxique pour le foie qui augmente les douleurs menstruelles.

Évite le café, le thé, le tabac et les boissons énergisantes.
Ce sont des stimulants du système nerveux, ils provoquent un état de stress dans le corps... Le stress qui augmente les douleurs menstruelles.

Aliments à favoriser pendant la menstruation :

Aliments riches en oméga 3.
Les oméga 3 sont connus pour leurs propriétés anti-inflammatoires. On les retrouve dans les huiles végétales et dans les petits poissons gras majoritairement. 

Aliments riches en magnésium.
Une étude italienne a révélé que la carence était plus fréquente chez les femmes atteintes du syndrome menstruel. C'est pourquoi, une alimentation riche en magnésium, comme les noix, les bananes, les avocats, les légumineuses, le chocolat noir ou encore les fruits de mer, peut être bénéfiques à ta santé et atténuer tes symptômes. 

Retour au blog

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.